Alain Micquiaux et Profil

C’est à nouveau une utilisation d’un cerf-volant de ma création associé à un principe utilisé par Derek Kuhn qui consiste à tendre entre le porteur et le sol, un ou des rubans de toile tel une bannière suspendue.

J’ai une nouvelle fois (après le Switch) adapté les pétales du Coquelicots pour rendre le cerf-volant plus puissant et stable dans des vents soutenus afin qu’il puisse être la tête du dessin et en même temps, qu’il soulève la charge représentée par les lignes qui dessinent le corps de l’humain représenté.

Chaque membre est relié au sol par une ligne de commande, c’est une marionnette inversé qui avec une plus grande expérience, s’animera et pourra se déplacer dans les airs…
d’autres dessins sont en cours d’études, des animaux et divers créatures célestes .
A suivre

Alain Micquiaux

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Benbboy dit :

    Belle réalisation.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.